À Noël ou à Pâques, il arrive que votre placard se retrouve débordant de chocolat. Vous devez alors le conserver pour le finir plus tard ! Que faire pour garder votre chocolat le plus longtemps possible, sans qu’il perde tout son arôme ?

 

Catalogue Schmidt 2021

La durée et les bonnes conditions de conservation du chocolat

Les conditions optimales et la durée de conservation du chocolat varient en fonction de sa nature. De façon générale, le chocolat doit être conservé dans des conditions plutôt strictes. Il est conseillé de le stocker à l’abri du soleil et de la lumière, dans une pièce à environ 15°C.

Le chocolat craint les chocs thermiques : évitez donc les changements brusques de températures, ainsi que les atmosphères trop chaudes et trop froides. L’humidité et la lumière ne sont pas non plus recommandées pour sa conservation.

Les tablettes de chocolat

Le chocolat en tablettes est le plus simple à conserver : il suffit de les ranger dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et des températures extrêmes. Plus votre chocolat est pur — autrement dit, plus il est noirplus longue peut être sa conservation. Ce phénomène est lié à la teneur en cacao, une substance riche en antioxydants.

Vue de tablettes et de carrés de chocolat noir et de noisettes entières posés sur une planche en bois.

Tablette de chocolat noir aux noisettes sur planche en bois

 

Une tablette de chocolat artisanal se conservera aisément 6 mois. Les tablettes de chocolat industriel comportant des additifs, se conservent plus longtemps. La durée de vie d’une tablette de chocolat noir est d’environ deux ans. Le chocolat au lait se conserve durant un an et demi, tandis que le chocolat blanc perd son arôme au bout d’un an. Après ce laps de temps, votre chocolat sera toujours mangeable, mais il n’y a aucune garantie que son goût reste inchangé.

Confiseries et bonbons fourrés

Les confiseries à base de chocolat sont beaucoup plus fragiles. La durée et les conditions de conservation de vos chocolats de Pâques ou de Noël varient en fonction de leurs ingrédients. Les confiseries fraîches provenant d’un chocolatier ou préparées maison peuvent être gardées 5 jours à une semaine si elles contiennent des œufs. Celles fourrées aux fruits ou à la crème peuvent être gardées deux semaines. Les chocolats au cœur de ganache, de truffe ou les muscadines peuvent se conserver 5 à 6 semaines si elles contiennent du sorbitol. Dans le cas contraire, il faut les consommer sous 8 jours. Enfin, les confiseries contenant de l’alcool peuvent être gardées environ 6 mois.

Petits cakes fourrées au chocolat tout juste sorti du four

Congelez vos confiseries au chocolat !

À savoir : si vos chocolats ne sont pas fourrés à la liqueur et s’ils ne contiennent pas de fruits secs, vous pouvez les congeler. Toutefois, le processus de décongélation peut dénaturer leur aspect. La condensation peut en effet blanchir vos chocolats. Pour éviter ce désagrément, adoptez cette astuce : enveloppez-les dans une couverture lorsque vous les décongelez. Cela ralentira la remontée en température, et ils retrouveront leur aspect d’origine.

Il est courant d’avoir le réflexe de mettre le chocolat au réfrigérateur : mauvaise idée ! Cela altère son goût et sa texture !

Mauvaise conservation du chocolat : conséquences et solutions

Que se passe-t-il si vous ne conservez pas vos tablettes dans de bonnes conditions ? Eh bien, votre chocolat peut perdre de ses qualités. Mais il est souvent possible de le consommer malgré tout.

 

Changements esthétiques

Si vous avez déjà placé votre chocolat au réfrigérateur, vous avez pu remarquer le développement d’une fine couche blanche à sa surface. Parfois confondue avec de la moisissure, cette pellicule provient en fait du sucre contenu dans le chocolat qui, attiré par l’humidité ambiante, se cristallise en surface : un phénomène appelé « blanchiment sucré ». Le chocolat est toujours comestible, mais il peut être moins alléchant.

Il se peut aussi que les changements de température trop brusques donnent à votre chocolat un aspect blanchâtre rugueux ou irrégulier. Ce sont les matières grasses du beurre de cacao qui fondent puis remontent à la surface du chocolat et s’y cristallisent : on parle alors de « blanchiment gras ».

Dans un cas comme dans l’autre, le chocolat peut être consommé sans danger. En revanche, son goût peut être modifié. Mais cela ne signifie pas que vous devez le jeter ! Pour le consommer, faites tout simplement fondre votre chocolat blanchi en le mélangeant bien. Vous pouvez alors l’utiliser dans vos recettes de pâtisserie, sous forme de pépites ou de nappage.

Gâteau au chocolat classique

Optez pour une recette simple comme un gâteau au chocolat classique parsemé de fruits de saison.

 

Perte d’arôme

Lorsqu’il y a une oxydation, il est possible que le chocolat perde son arôme. Cette oxydation a lieu si le chocolat n’est pas stocké à l’abri du soleil et/ou de la chaleur. Vous pouvez toujours le manger, bien qu’il soit moins bon qu’auparavant. Là encore, il est possible de l’utiliser pour réaliser des pâtisseries. Si vous constatez que sa saveur est moins intense, vous pouvez le consommer avec du café ou du thé noir qui exaltent naturellement son goût.

 

 

Découvrez nos produits

Cuisine ouverte Dolce Vita

Nos cuisines équipées sur mesure

Meuble TV blanc et bois clair avec étagère suspendue

Découvrez nos meubles TV design

3 Commentaires

  • bellens dit :

    peut on garder 4 jours des spheres en chocolat au congel merci

    • Marie dit :

      Bonjour bellens,

      Tout dépend du type de chocolat. Sachez que le chocolat noir se conserve mieux que le chocolat au lait ou blanc (un chocolat noir de qualité standard se conserve environ 1 an, pour le chocolat au lait et blanc, il faut compter entre 6 et 8 mois de conservation).
      Par ailleurs, afin de conserver au mieux le gout du chocolat, il est conseillé de la placer quelques heures au réfrigérateur avant de le mettre en congélateur dans des boites hermétiques. Il faut également veiller à ce que la température du congélateur ne soit pas inférieure à -25C° (sinon, des cristaux de glaces peuvent se former).

      N’hésitez pas à consulter l’article suivant sur la congélation du chocolat : https://www.marieclaire.fr/cuisine/peut-on-congeler-du-chocolat,1221494.asp

      Je vous remercie pour votre commentaire, et à bientôt sur notre blog ! 🙂
      – Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *